“Un espace d’information, un outil au service de toute idée, toute action progressiste, humaniste, transformatrice telle est l’ambition de ce blog. En Chablais bien sûr mais au-delà aussi, avec nos commentaires toujours impertinents nous l’espérons, respectueux de toutes et de tous, avec nos propositions en phase avec l’actualité locale, départementale, régionale, nationale et internationale au gré de nos humeurs, de nos ressentis… Mais aussi un rendez vous régulier sur le monde tel qu’il va. Rien ne nous sera étranger, notre objectif : que le débat vive, qu’il soit porteur d’exigences et s’inscrive dans une perspective de transformation au service des hommes et des femmes

vendredi 2 février 2018

Mme Lenne "en marche, Silence radio"

Mais à quoi sert 
la députée du Chablais ?

C'est la question que chaque participant-e à la réunion publique tenue à Cervens ce lundi à propos des problèmes rencontrés dans les Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) est en droit de se poser...



Alors que tous les intervenants exposaient avec gravité les difficultés de fonctionnement liées au mode de financement (on applique aux EHPADs un remake de la tarification à l'activité qui est en train de détruire l'hôpital public), Mme Lenne a botté systématiquement en touche toute réponse concernant ce sujet, préférant ressasser les banalités de langage fournies par La République En Marche sur "les nouvelles manières de faire de la politique".
Ce sont sans doute ces nouvelles manières qui l'ont amenée à parler de "remise à plat de la gestion des entreprises", comme si un établissement d'accueil pour nos ainés pouvait être considéré comme tel.

Mme Lenne assure "faire remonter" au national. C'est la moindre des choses. Mais quelle initiative prendra t-elle, quel positionnement aura t-elle lors des votes à l'assemblée ? elle qui a jusqu'à présent approuvé tous les textes gouvernementaux. Silence radio.

Preuve, s'il en fallait encore, que cette majorité parlementaire est loin de la vraie vie.

Les personnels, leurs organisations syndicales, les familles et les pensionnaires, peuvent compter sur les communistes pour que, tous ensemble, nous remettions les besoins humains au coeur des débats, comme vont le proposer prochainement les parlementaires communistes avec un proposition de loi alternative. L'argent existe pour celà, des centaines de millions sont donnés aux entreprises dans le cadre du CICE à fond perdus, alors que celles-ci ne créées aucun emploi, voire licencient en masse. C'est un choix politique : L'Humain d'abord !

Michel Vuillaume



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire