“Un espace d’information, un outil au service de toute idée, toute action progressiste, humaniste, transformatrice telle est l’ambition de ce blog. En Chablais bien sûr mais au-delà aussi, avec nos commentaires toujours impertinents nous l’espérons, respectueux de toutes et de tous, avec nos propositions en phase avec l’actualité locale, départementale, régionale, nationale et internationale au gré de nos humeurs, de nos ressentis… Mais aussi un rendez vous régulier sur le monde tel qu’il va. Rien ne nous sera étranger, notre objectif : que le débat vive, qu’il soit porteur d’exigences et s’inscrive dans une perspective de transformation au service des hommes et des femmes

lundi 1 octobre 2018

Salah Hamouri : Enfin libre

Libération de Salah Hamouri : "D'abord de la joie, puis de la vigilance" 
(Pierre Laurent)

C'est d'abord de la joie. Salah est sorti de Prison; De la joie pour sa famille, ses proches, ses ami.e.s, ses camarades. De la joie que je partage avec les communistes, les participant.e.s de la fête de l'Humanité, les militant.e. du mouvement de la jeunesse communiste, des centaines de milliers de jeunes et moins jeunes qui se sont mobilisé.e.s dans tout le Pays pour sa libération.

Après plus de 400 jours de détention administrative, sans jugement ni motif, si ce n'est l'illégitime arbitraire de B. Netanyahou et de son ministre de la défense A. Liebermann, notre compatriote Salah Hamouri a enfin été libéré;
Avocat franco-palestinien, il fait, comme beaucoup d'autres, l'objet d'un harcèlement des autorités israéliennes qui entendent briser les voix qui dénoncent la colonisation, les arrestations et les massacres.

Mais c'est aussi de la vigilance. Salah Hamouri, par son engagement, est un militant de la paix qui doit désormais pouvoir rentrer chez lui à Jérusalem, recouvrer sa complète liberté de circulation et de déplacement, y compris à l'étranger. Aucune entrave ne doit lui être imposée pour pouvoir vivre avec sa famille, sa femme et son fils.

Encouragées par la politique de D. Trump qui a transféré l'ambassade américaine à Jérusalem, supprimé les aides financières à l'UNRAW et aux Palestiniens, la droite et l'extrême droite israéliennes multiplient les lois discriminatoires, amplifiant, par la loi d'"apartheid", le caractère religieux, identitaire et raciste du régime.

Des voix s'élèvent, plus nombreuses, pour dénoncer ceux qui tentent de nier l'existence du peuple palestinien et son droit à disposer d'un Etat.
Après la libération de Salah Hamouri nous appelons à la libération de tous les prisonniers politiques dont Marwan Barghouti. C'est un encouragement à amplifier la solidarité avec le peuple palestinien en constituant un front large, sans exclusive, avec toutes les forces démocratiques qui rejettent l'expansionnisme colonial et l'ultranationalisme.
Aucune paix ne sera possible dans la région sans le règlement de la question palestinienne.

Pierre Laurent,secrétaire national du PCF


LIBRE ENFIN
Dimanche, 30 Septembre, 2018



Enfin libre ! Treize mois ! 13 long mois enfermé dans les geôles Israéliennes. Treize mois privé de son épouse et de son enfant, privé de ses parents, de ses amis .Pourquoi ? Pour quelles raisons ? On ne le saura pas. Salah Hamouri vient de subir une nouvelle fois l’arbitraire : La détention administrative que ne pratique plus que trois Etats dans le monde. L’Etat d’Israël et son appareil militaire peuvent ainsi emprisonner comme ils le veulent, le temps qu’ils veulent, sans justification, sans procès donc sans avoir à donner ni de chef d’inculpation, ni de preuves. Le seul tort de Salah Hamouri est d’être avocat engagé dans une association de défense des droits humains et de défendre le statut de Jérusalem tel que le définit le droit international. On ne peut pas continuer comme le font certains que Israël est le pays le plus démocratique du proche –Orient quand y sévit l’arbitraire et maintenant l’apartheid. Ils sont ainsi des milliers de citoyens Palestiniens emprisonnés, dont des enfants par la puissance occupante. Le gouvernement français doit demander maintenant que soit rendu public le dossier qui a conduit à l’emprisonnement de Salah Hamouri. Il doit réclamer la liberté de circulation pour Salah Hamouri et le droit de vivre avec son épouse et leur enfant là où ils le décident. Le combat pour la libération de tous les prisonniers politiques Palestiniens, dont les parlementaires au premier rang desquels Margwan Barghouti doit s’amplifier. Leur libération est un élément de la libération de La Palestine à un moment ou le soutien de la maison blanche au pouvoir ultra- réactionnaire Israélien encourage celui dans ses velléités de détruire l’idée de Palestine. Au nom même du respect du droit international les institutions européennes doivent utiliser tous l’outil à leur disposition dont le respect des termes de l’accord d’association entre L’union européenne et Israël pour que vive deux états Côte à côte dans les frontières définies en 1967 avec Jérusalem-est comme capitale de La Palestine. Notre joie pour la libération de Salah Hamouri est proportionnelle à notre intacte détermination à faire libérer le peuple Palestinien en son entier.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire